Si le papillon monarque disparaît, voilà ce qu'il pourrait se passer

Brut.

C'est un spectacle qui pourrait disparaître à jamais. Des centaines de papillons qui tourbillonnent. Ce spectacle s'appelle la migration du papillon Monarque et il pourrait bien disparaître à tout jamais. Chaque hiver, ils viennent de toute l'Amérique du Nord pour se réfugier sur douze montagnes mexicaines. Plus précisément, 99 % de la population du Monarque participe à ce périple d'environ 4000 kilomètres.

Une chute constante

Mais cette population est chaque année plus réduite. En 20 ans, la population du papillon Monarque a chuté de 80 %, tout comme le taux de pollinisation qu'il représente à travers le continent américain. "Nous avons vu une chute de la population de 14,7 % par rapport à la saison dernière", s’inquiète Alejandro del Mazo Maza, commissaire des réserves naturelles au Mexique. La population de Monarques décline à cause de l'utilisation de pesticides aux États-Unis et notamment celle du glyphosate, qui rend toxiques les fleurs dont se nourrissent les chenilles. Ce problème est connu depuis longtemps. "Le déclin du Monarque est un signe sinistre pour les écosystèmes d'Amérique du Nord. Les Monarques sont un indicateur du poids qui pèse sur les pollinisateurs en tant qu'ensemble d'espèces. Alors il ne s’agit pas simplement de cette magnifique magique et merveilleuse créature et de l'extraordinaire voyage migratoire qu'elle entreprend. Il s'agit en fait de nous", (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi