Publicité

Papier bulle et cagoules chez Helmut Lang pour lancer la Fashion week de New York

Un mannequin présente les créations de la marque Helmut Lang lors de la Fashion week de New York, le 9 février 2024 (Charly TRIBALLEAU)
Un mannequin présente les créations de la marque Helmut Lang lors de la Fashion week de New York, le 9 février 2024 (Charly TRIBALLEAU)

Du tissu en forme de papier bulle, des cagoules, des blousons bouffants pour s'envelopper: la marque Helmut Lang a lancé vendredi le marathon de la Fashion week de New York automne-hiver 2024 avec une collection qui "protège" aux touches très urbaines.

"J'ai la sensation qu'en vivant à New York, il peut se passer beaucoup de choses en une journée. Et j'ai envie de fournir un outil qui vous permette d'être prêt pour tout ce qui peut arriver", a expliqué, juste après son défilé, le créateur américano-vietnamien Peter Do.

Couturier en vogue, également à la tête de sa propre ligne, Peter Do a été chargé de réinventer le cool chic et l'esthétique minimaliste de Helmut Lang qui avait marqué la mode des années 1990 et 2000, avant que son créateur autrichien ne claque la porte. Aujourd'hui, la marque appartient au géant japonais Fast Retailing, également propriétaire d'Uniqlo.

Sous la coupole d'une ancienne grande banque, dans le quartier branché de Williamsburg à Brooklyn, Peter Do a donc revisité quelques inventions de son lointain prédécesseur, comme un tissu en forme de papier bulle blanc, noir ou orange, fabriqué à partir de soie et qui peut se porter en pantalon, veste ou blouson bombardier.

Manteaux de laine surdimensionnés, vestes matelassées, cols remontés au-dessus de la nuque, capuches, cagoules, le thème de la collection, "protection et projection" était rappelé sur chacun des looks. Certains sont inspirés des tenues d'astronaute, tandis que la palette des couleurs reprend l'orange vif, presque fluo, des combinaisons de pompier.

"Je veux que les rues soient représentées", a ajouté le créateur.

Avec une douzaine de défilés par jour au moins jusqu'à mercredi, la mégapole américaine ouvre le bal des semaines de la mode prêt-à-porter automne-hiver 2024, avant Londres, puis les plus prisées Milan et Paris.

Témoin de l'influence qu'exerçait Helmut Lang à la fin des années 1990, le calendrier avait été modifié lorsqu'il avait décidé de quitter Paris pour New York, afin que la ville américaine passe en premier.

Pour cette saison, plusieurs poids lourds ou créateurs de renom du prêt-à-porter américain sont attendus, comme Tommy Hilfiger vendredi soir, puis Michael Kors, Thom Browne, ou Tory Burch.

Carolina Herrera et Gabriela Hearst figurent aussi au calendrier. Le créateur basé à Paris, Ludovic de Saint Sernin, adepte d'une mode très sensuelle et non genrée, fera aussi un rare crochet par New York avec un défilé dimanche soir.

arb/nr/cha