Le pape soutient l'union civile pour les homosexuels : pourquoi c'est une marque d'ouverture historique

·1 min de lecture

Ce qu'a dit le pape François sur l'union civile pour les homosexuels. Dans un documentaire-portrait projeté mercredi en avant-première à la Fête du cinéma de Rome, le pape passe en revue plusieurs moments-clefs de son pontificat, dont ses rencontres régulières avec des personnes homosexuelles. Le réalisateur, l'Américain Evgeny Afineevsky, cite en exemple l'Italien Andrea Rubera, en couple avec un homme, qui avait eu le pape au téléphone en 2015 pour évoquer l'intégration de ses enfants dans sa paroisse.

Le souverain pontife demande ensuite pour la première fois face caméra une protection civile pour les couples gays et lesbiens. "Les personnes homosexuelles ont le droit de faire partie d'une famille, déclare-t-il en espagnol. Ce sont des enfants de Dieu, elles ont droit à une famille. On ne peut évincer personne d'une famille ou lui rendre la vie impossible pour cette raison. Ce que nous devons faire, c'est une loi d'union civile, car elles ont le droit à une couverture légale. C'est ce que j'ai défendu."

Un soutien ancien à l'union civile, en alternative au mariage. Le pape François avait pour la première fois soutenu une union civile pour les couples homosexuels lors des débats sur le mariage pour tous en Argentine, en 2010. Alors archevêque de Buenos Aires, il combattait avec virulence le projet de loi du gouvernement Kirchner, évoquant "une grave erreur" et "une attaque contre le plan de Dieu". Il avait en revanche tenté - sans succès - de convaincre les autres évêques ...


Lire la suite sur LeJDD