Publicité

Le pape François va être opéré pour un risque d’occlusion intestinale

ANDREAS SOLARO

Il n’en a pas fini avec ses ennuis de santé. Le pape François, va être opéré en urgence sous anesthésie générale ce mercredi 7 juin dans l’après-midi à Rome pour un risque d’occlusion intestinale, a annoncé le Vatican.

Cette intervention chirurgicale, rendue « nécessaire » par l’aggravation des symptômes présentés par le pape selon son équipe médicale, entraînera « plusieurs jours » d’hospitalisation, a précisé dans un communiqué le directeur du service de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni.

Examens médicaux la veille

Le Saint-père a passé la veille des examens à l’hôpital Gemelli de Rome, deux mois après une hospitalisation pour une pneumonie. Fin mars, François avait déjà été soigné pendant trois jours dans cet établissement pour une infection respiratoire.

Le Vatican avait annoncé que le pape se rendait à l’hôpital pour des examens programmés, avant d’admettre qu’il avait éprouvé des difficultés à respirer et souffrait d’une infection nécessitant un traitement antibiotique.

Santé fragile

Le pape, dont la santé apparaît de plus en plus fragile, avait également annulé ses rendez-vous le 26 mai en raison d’un état fiévreux, qui n’avait cependant pas nécessité d’hospitalisation. Il avait repris ses activités le lendemain.

À lire aussi « Encore vivant » : Le pape François est sorti de l'hôpital

En juillet 2021, l’évêque de Rome avait déjà été hospitalisé une dizaine de jours pour une lourde opération du côlon. Il affirme avoir gardé des « séquelles » de l’ane...


Lire la suite sur ParisMatch