Publicité

Le pape François révoque l'évêque américain controversé Joseph Strickland

© TIZIANA FABI / AFP

Monseigneur Joseph Strickland, à la tête du diocèse de Tyler au Texas était un critique virulent du pape François. Ses propos, mais aussi une mauvaise gestion du diocèse lui ont valu d'être relevé de sa charge par le souverain pontife. Une décision très rare dans l'Église.

Avec notre correspondant à Rome, Éric Sénanque

D’ordinaire, c'est à 75 ans qu’un évêque renonce à sa charge dans l’Église catholique. Joseph Strickland en a dix de moins, mais il n’est déjà plus l’évêque de Tyler, après onze années à la tête du diocèse.

Il représente l’aile la plus conservatrice de l’épiscopat américain et n’a pas caché ses derniers mois son opposition frontale envers le Pape François, reprochant notamment au souverain pontife de « saper le dépôt de la foi ». En août, dans une lettre aux fidèles de son diocèse, il dénonçait aussi la tenue du synode qui a eu lieu au mois d’octobre au Vatican. « Ceux qui proposent de changer ce qui ne peut être changé cherchent à réquisitionner l’Église du Christ, ce sont eux les vrais schismatiques », avait-il notamment critiqué.

Mais derrière ses diatribes anti-François, son diocèse de Tyler aurait également connu des problèmes de gouvernance. En juin dernier, le pape a diligenté une enquête auprès de l’évêque texan, menée par deux autres évêques américains. Invité à quitter sa charge, Mgr Strickland a refusé. Le pape François l’a donc démis de sa charge, une décision rarissime dans l’Église, les évêques « problématiques » acceptent d’ordinaire de quitter leur fonction sur demande du Saint-Siège.


Lire la suite sur RFI