Le pape François n’a «pas peur» d’un schisme dans l’Eglise

Guénois, Jean-Marie
/ MARCO LONGARI/AFP

Dans l’avion qui le ramenait au Vatican, après son voyage en Afrique, il s’est exprimé sur les nombreuses critiques qui s’élèvent contre lui au sein même de l’Eglise catholique.

Lors de la conférence de presse donnée par le pape, mardi, aux journalistes qui l’accompagnaient dans l’avion pendant son retour d’Afrique, François n’a pas écarté la possibilité d’un nouveau «schisme» à l’intérieur de l’Eglise catholique. Une perspective qu’il ne désire pas mais qui ne lui pas «pas peur» si elle devait produire.

Il répondait à des questions sur les «critiques» actuelles qui fusent contre son pontificat, aux Etat-Unis, mais «un peu partout» a-t-il reconnu, y compris «à la curie romaine», l’administration centrale de l’Eglise catholique au Vatican. «Les critiques sont un élément de construction» a-t-il observé, à condition qu’elles soient «loyales». Mais «moi je n’aime pas quand les critiques se font sous la table: ceux qui te font des sourires, et après te poignardent dans le dos.»

«Déchirer la doctrine»

Ces critiques pourraient-elles conduire à un schisme? François a tout d’abord noté qu’il y a «toujours eu beaucoup de schismes dans l’Eglise». Mais «moi, je n’ai pas peur des schismes. Je prie pour qu’il n’y en ait pas parce qu’il y va de la santé spirituelle de beaucoup de gens. Je prie pour qu’il y ait du dialogue et de la correction quand quelqu’un se trompe».

Il a aussi expliqué que l’origine des schismes était dans «l’idéologie». Elle peut être «juste» mais elle finit par «déchirer la doctrine». Il a donné deux exemples: les questions sociales et les questions morales.

Sur les questions sociales François s’est amusé d’être traité de «communiste» mais a rétorqué en assurant qu’il «copiait» ce qu’avait dit «Jean-Paul II» sur ces questions. Quant aux questions morales, il a conseillé de se méfier des pasteurs qui prônent la «rigidité» et non «la morale évangélique» qui conduit «du péché vers la grâce». Prévenant «Quand vous voyez, quand vous verrez des chrétiens, des (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Île Maurice: le Pape salue l’œuvre d’un prêtre français 
Le Pape exhorte le Mozambique à la paix 
Inlassable, le Pape tend la main aux orthodoxes roumains 
Le Pape en Roumanie pour «marcher» avec les orthodoxes 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro