Le pape François espère une renaissance post-pandémique lors de la veillée pascale

par Philip Pullella
·1 min de lecture
LE PAPE FRANÇOIS ESPÈRE UNE RENAISSANCE POST-PANDÉMIQUE LORS DE LA VEILLÉE PASCALE

par Philip Pullella

(Reuters) - Le pape François, qui présidait à une veillée pascale réduite en raison de l'épidémie de COVID-19, a déclaré samedi qu'il espérait que les temps sombres de la pandémie prendraient fin et que les gens pourraient redécouvrir "la grâce de la vie quotidienne."

C'est la deuxième année consécutive où tous les services papaux à l'occasion de la Pâques ne sont suivis que par environ 200 personnes dans la basilique Saint-Pierre, au lieu des près de 10.000 fidèles que peut contenir la plus grande église de la chrétienté.

Le service a commencé deux heures plus tôt que d'habitude afin que les participants puissent rentrer chez eux avant le couvre-feu en vigueur à Rome, qui, comme le reste de l'Italie, est soumise à de sévères restrictions pendant le week-end de Pâques.

Dans son homélie, le pape François a déclaré que la fête apportait avec elle l'espoir d'un renouveau tant au niveau personnel qu'au niveau mondial.

"En ces mois sombres de la pandémie, écoutons le Seigneur ressuscité qui nous invite à recommencer et à ne jamais perdre espoir", a déclaré François.

Tout comme Jésus a apporté son message "à ceux qui luttent pour vivre au jour le jour", a-t-il dit, les gens d'aujourd'hui devraient s'occuper des plus démunis en marge de la société.

Le dimanche de Pâques, le jour le plus important du calendrier liturgique chrétien, le pape délivrera son message "Urbi et Orbi" (à la ville et au monde).

(Philip Pullella; version française Camille Raynaud)