Pape François : quel bilan après quatre ans à la tête de l'Église ?

Atelier des modules, franceinfo

13 mars 2013 : un nouveau pape est élu. Le

pape François, inconnu du grand public, fait face à son destin. Dès ses premiers mots, il incarne une Église plus ouverte : "Je voudrais une Eglise pauvre, pour les pauvres", dit-il. Très vite, le premier pape issu d'Amérique latine fait des déclarations qui surprennent. Il autorise la communion aux divorcés remariés et aux personnes homosexuelles.

Un pape politique

"L'Église doit présenter ses excuses aux personnes homosexuelles qu'elle a offensées", dit-il aussi. Il propose même que certains prêtres puissent se marier. Mais pendant qu'il ouvre les portes de l'Église, le monde s'emballe : attentats, guerre, réfugiés. Ses discours deviennent de plus en plus politiques. Le pape exhorte les dirigeants du monde entier à accueillir les réfugiés. Un pape en phase avec le monde qui l'entoure, mais rattrapé par les affaires de pédophilie qui secouent l'Église.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Législatives aux Pays-Bas : le candidat d'extrême droite Geert Wilders peut-il l'emporter ?
Pays-Bas : l'extrême droite peut-elle gouverner ?
Sénégal : quand les habitants se lancent dans la bataille contre le plastique
VIDEO. Une course cycliste balayée par le vent en Afrique du Sud
VIDEO. Eboulement meurtrier dans une décharge en Ethiopie

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages