Publicité

Le pape annule au dernier moment sa participation au chemin de croix "pour préserver sa santé"

Le pape François a annulé à la dernière minute sa participation à la procession du Vendredi saint au Colisée de Rome, dans le but, selon le Vatican, de "préserver sa santé" avant d'autres engagements de la semaine de Pâques.

La santé du souverain pontife soulève de nouvelles inquiétudes. Le pape François, 87 ans, a annulé vendredi 29 mars à la dernière minute sa participation au Chemin de croix au Colisée de Rome, sur fond de préoccupations persistantes sur son état de santé.

"Pour préserver sa santé en vue de la veillée de demain et de la messe du dimanche de Pâques, le pape François suivra ce soir le chemin de croix au Colisée depuis la résidence Sainte Marthe", a annoncé le Vatican dans un communiqué.

Au moment de l'annonce, qui est intervenue quelques secondes à peine avant le début de la cérémonie, les organisateurs ont retiré le fauteuil du pape disposé sur une colline en face du Colisée.

"Il s'agit d'une simple mesure de prudence", a indiqué à l'AFP une source vaticane, assurant que la santé du pape, qui est apparu "en forme" ces dernières heures, ne donnait lieu à "aucune inquiétude particulière".

Cette décision risque toutefois de relancer les interrogations sur la capacité du pape à continuer de gouverner l'Église catholique, alors qu'il a toujours laissé "la porte ouverte" à une éventuelle renonciation, dans la lignée de son prédécesseur Benoît XVI.

Avec Reuters et AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Pourquoi le synode de l'Église catholique est-il déjà historique avant même d'avoir commencé ?
Au Vatican, le pape François créé 21 cardinaux de tous horizons pour préparer l'avenir
À Marseille, le pape achève son voyage consacré aux migrants par une messe géante