Le pape évoque sa "honte" de voir le sang innocent couler chaque jour

Dans un livre à paraître le 6 septembre prochain, sous le titre Politique et société, le pape François se livre aux questions de l'intellectuel français Dominique Wolton. Des sujets de société les plus épineux aux souvenirs personnels, les deux hommes ont embrassé de nombreux horizons.

Le pape François a exprimé "la honte" de l'humanité "pour le sang innocent, versé quotidiennement, de femmes, d'enfants, de migrants", dans une prière prononcée à l'issue de la cérémonie du Vendredi Saint devant le Colisée de Rome."O Christ, notre unique sauveur, nous nous tournons vers toi aussi cette année avec les yeux abaissés de honte", a murmuré le pape, avant d'énumérer les multiples motifs de cette "honte".
    
"Honte pour toutes les images de dévastation, de destruction et de naufrage qui sont devenues ordinaires dans notre vie", a-t-il martelé. "Honte pour le sang innocent, versé quotidiennement, de femmes, d'enfants, de migrants, et de personnes persécutées pour la couleur de leur peau ou encore pour leur appartenance sociale et ethnique et pour leur foi en toi", a-t-il ajouté, dans une allusion aux martyrs chrétiens.

La cérémonie s'est tenue devant 20.000 fidèles   

La semaine sainte, temps fort du calendrier chrétien qui commémore les derniers jours de Jésus, a démarré dimanche dernier par des attentats revendiqués par Daesh contre deux églises coptes qui ont fait 45 morts en Egypte. L'Eglise copte en Egypte a décidé de limiter les célébrations de Pâques aux messes et demandé un renforcement de la sécurité des églises. Malgré ce climat d'insécurité, le pape -chef d'une Eglise catholique qui compte près de 1,3 milliard de baptisés dans le monde soit 17,7% de...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages