"Papa a tué maman": à Toulouse, un homme en garde à vue, soupçonné du meurtre de son épouse

·1 min de lecture
 (Photo d'illustration) - AFP
(Photo d'illustration) - AFP

Dimanche matin, les pompiers de Toulouse ont été appelés par un homme les alertant sur l'état de santé de sa conjointe, inanimée. Arrivés sur place, dans le quartier du Mirail, les secours ont frappé à la porte d'entrée mais, laissés sans réponse, ils ont été contraints de la fracturer. A l'intérieur d'un logement insalubre, ils ont découvert le corps sans vie d'une femme au visage tuméfié, a appris BFMTV de source policière.

Son compagnon, connu de la police pour des antécédents de violences conjugales, avait disparu. L'appartement n'était cependant pas vide: derrière une autre porte, les pompiers ont découvert trois enfants âgés 4 ans, 2 ans et 4 mois. Ils ont été pris en charge par les policiers, faisant en sorte qu'ils ne voient pas le cadavre de leur mère, avant d'être placés chez leur tante, la soeur de la victime. Selon le médecin légiste chargé d'autopsier le corps, de nombreuses traces de coups et de piétinements sur le torse ont été relevées.

Dispute au sein du couple

Un peu plus d'une heure après la découverte du corps de la victime, son mari s'est rendu de lui-même au commissariat et a été placé en garde à vue. Son enfant aîné, âgé de 4 ans, a déclaré aux enquêteurs: "Papa a tué maman", a appris BFMTV de source policière, tandis que des voisins ont témoigné avoir entendu une dispute au domicile du couple, la veille au soir vers 23h00.

Un autre homme, qui dit avoir vu les coups et la victime chuter sans lui porter secours, a également été placé en garde à vue, pour non-assistance à personne en danger.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles