Pap Ndiaye, sitôt nommé ministre de l'Education nationale, sitôt ciblé par l'extrême-droite

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Emmanuel Dunand/AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La nomination de l'historien spécialiste des minorités Pap Ndiaye à la fonction de ministre de l'Education nationale a été fustigée par les chefs de file de l'extrême-droite.

Il n'a pas fallu longtemps à Pap Ndiaye pour subir de premières attaques. Nommé ministre de l'Education nationale, l'histoiriee spécialiste des questions liées aux minorités a été immédiatement ciblé par l'extrême-droite. «La nomination de Pap Ndiaye, indigéniste assumé, à l’Education nationale est la dernière pierre de la déconstruction de notre pays, de ses valeurs et de son avenir», a estimé sur Twitter Marine Le Pen, candidate du Rassemblement national au second tour de l'élection présidentielle. «Elisez un maximum de députés du Rassemblement national pour protéger notre jeunesse des pires idéologies!».

Lire aussi : Pap Ndiaye, le pacificateur

Pour le président du RN Jordan Bardella, «Pap Ndiaye est un militant racialiste et anti-flics». «Sa nomination est un signal extrêmement inquiétant envoyé aux élèves français au sein de l'Éducation nationale, déjà minée par le communautarisme. Avec ce #remaniement, Emmanuel Macron accélère la dislocation de la Nation», a-t-il ajouté. Pour Julien Odoul porte-parole du RN, sa nomination est une «provocation», considérant qu'il est «un militant immigrationniste». «Emmanuel Macron avait dit qu’il fallait déconstruire l’Histoire de France. Pap Ndiaye va s’en charger» a de son côté réagi l'autre candidat d'extrême droite à la présidentielle Eric Zemmour.

«Il a participé à des réunions interdites aux blancs, c’est un vrai intellectuel indigéniste, un vrai woke», a ajouté l'ex-candidat de Reconquête! sur CNews. Selon M. Zemmour, «c'est toute l'histoire de France qui va être revisitée à l'aune de l'indigénisme, de l’idéologie woke et de l'islamogauchisme». Le ministre de l'Education «va être chargé de reformater les esprits des petits Français pour leur apprendre que les Blancs(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles