Panne des numéros d'urgence : enquête sur un 5e décès, dans les Bouches-du-Rhône

·1 min de lecture

L'Agence régionale de santé en Provence-Alpes-Côte-d'Azur a ouvert une enquête administrative après le décès d'une femme, susceptible d'avoir été causé par la panne des numéros d'urgence gérés par Orange.

Une enquête administrative a été ouverte par l'Agence régionale de santé en Provence-Alpes-Côte-d'Azur vendredi, après «le décès d'une patiente à son domicile à Aix-en-Provence», le cinquième susceptible d'avoir été causé par la gigantesque panne des numéros d'urgence gérés par Orange.

A lire aussi :Panne des numéros d'urgence: tout est rentré «dans l'ordre», annonce Castex

Cette enquête, ouverte en lien avec le Samu des Bouches-du-Rhône, devra déterminer les circonstances exactes de ce décès, survenu dans la nuit de mardi à mercredi, précise l'ARS Paca dans son communiqué.

La justice s'est saisie de trois décès suspects dans l'Hexagone

Il s'agit du cinquième décès qui pourrait avoir été provoqué par la panne des numéros d'urgence, après des cas relevés dans le Morbihan, en Haute-Saône, en Vendée et sur l'île de la Réunion.

Si aucune enquête judiciaire n'a pour l'instant été ouverte par le parquet d'Aix-en-Provence, aucune plainte n'ayant encore été déposée, la justice s'est par contre bien saisie des trois autres décès suspects dans l'Hexagone.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles