La panne des numéros d’urgence causée par « un bug », selon Orange

·1 min de lecture
Pendant plusieurs heures le 2 juin, les numéros 15, 17, 18 et 112 étaient pour beaucoup de Français inaccessibles
Pendant plusieurs heures le 2 juin, les numéros 15, 17, 18 et 112 étaient pour beaucoup de Français inaccessibles

L'enquête interne d'Orange confirme qu'« un bug » logiciel a été à l'origine de la panne nationale des numéros d'urgence la semaine dernière, durant laquelle au moins cinq décès sont survenus, a annoncé vendredi l'opérateur. Selon les conclusions de l'enquête, 11 800 appels, soit 11 % du total, n'ont pas été acheminés pendant la panne du 2 juin, entre 16 h 45 et minuit. « Ce dysfonctionnement est la conséquence d'un bug dans les logiciels des calls servers », c'est-à-dire les équipements techniques qui gèrent l'interconnexion entre le réseau IP et l'ancien réseau analogique, a indiqué Orange dans un communiqué.

Ce dysfonctionnement fait « suite à une opération de modernisation et d'augmentation capacitaire du réseau, débutée début mai, pour répondre à l'accroissement du trafic », a encore annoncé l'ex-France Télécom, historiquement chargé de rediriger les appels d'urgence. Le 2 juin en fin de journée, les numéros 15, 17, 18 et 112 étaient, pour beaucoup de Français, inaccessibles ou joignables seulement après de multiples tentatives, une panne qui a de façon inédite affecté tout le territoire.

Débat sur le système des numéros d'urgence

L'enquête d'Orange est distincte de l'audit « de contrôle de la sécurité et de l'intégrité » du réseau et des services d'Orange demandé par le gouvernement, et piloté par l'Agence nationale de sécurité des systèmes d'information (Anssi) ; ses conclusions sont attendues dans un délai de deux mois. Guillaume Poupard, le directeur [...] Lire la suite