La panique de Theresa May quand Donald Trump lui a pris la main

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Donald Trump et Theresa May, le 27 janvier 2017, à la Maison-Blanche. Marchant sous la colonnades, soudain, Donald Trump prend la main de Theresa May.
Donald Trump et Theresa May, le 27 janvier 2017, à la Maison-Blanche. Marchant sous la colonnades, soudain, Donald Trump prend la main de Theresa May.

L'ancien président des États-Unis est un homme qui peut se révéler imprévisible comme ses quatre ans à la Maison-Blanche ont pu le montrer. Mais au début de son mandat, tout le monde ne s'était pas encore préparé au personnage. Ainsi, la Première ministre britannique Theresa May, qui a dirigé le Royaume-Uni entre 2016 et 2019, a rencontré Donald Trump quelques jours après le début de son mandat, à Washington D.C., en 2017. Le but de sa rencontre était, entre autres, d'arracher à Donald Trump une déclaration de soutien à l'Otan, rapporte The Guardian, qui se fait l'écho d'un documentaire de la BBC racontant les années Trump.

Alors que le président et Theresa May traversaient la Maison-Blanche, Donald Trump lui a pris la main et a tapoté dessus, un geste imprévu qui n'a duré que quelques secondes. « Il lui a tenu la main en passant par les colonnades, ce qui nous a tous pris par surprise et, en fin de compte, a pris Theresa par surprise », se rappelle Fiona McLeod Hill, qui a été cheffe de cabinet des services de la Première ministre. « Elle ne pouvait pas vraiment reprendre sa main, alors elle était coincée? Et la première chose qu'elle a dite [par la suite] était « Je dois appeler Philip [son mari, NDLR] juste pour lui faire savoir que j'ai tenu la main d'un autre homme, avant que ça ne paraisse dans les médias » », abonde la conseillère.

La colère de Donald Trump

Mais avant d'avoir son mari au bout du fil, Theresa May a dû assister à un autre moment diplomat [...] Lire la suite