Panique en plein vol ! Ces passagers de retour de vacances ont frôlé la mort de peu

Pexels

Sans le savoir, les vacances de ces voyageurs auraient pu se terminer en drame... Alors qu'ils revenaient de Majorque, ils ont frôlé la mort à seulement quelques mètres. Comme le rapporte les médias britanniques en effet, l'avion dans lequel ils se trouvaient à échapper de peu à une collision. Alors qu'il devait rallier la ville de Manchester, le Boeing a fait une embardée quelques minutes après son décollage à seulement trente mètres d'un jet privé ! Selon le Daily Mail, à l'intérieur de l'appareil, les passagers ne se sont rendu compte de rien et ne savaient pas à quel point les deux avions se sont frôlés.

En temps normal, les avions commerciaux sont tenus de garder une distance minimale des autres aéronefs : 9,2 kilomètres horizontalement et 300 mètres verticalement. Or, une enquête initiale montre que le vol Ryanair ne se trouvait qu'à 1,8 kilomètre horizontalement et à seulement 30 mètres verticalement du jet privé, une distance qui aurait bien pu être fatal pour les passagers de l'avion qui volait à 445 kilomètres par heure. Les contrôleurs de la circulation aérienne et les instruments de l'avion auraient dû alerter les pilotes du jet privé sur leur chemin, mais visiblement cela n'a pas été le cas.

Une enquête est toujours en cours

C'est l'équipage de l'avion qui a repéré le jet privé depuis le cockpit et s'est détourné pour éviter une collision en vol. Le vol Ryanair venait alors de décoller de l'aéroport de Palma à Majorque (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Une candidate culte de Big Brother hantée par le meurtre révulsant de son ex-petit ami
Le Youtubeur Léo Grasset accusé de viols et comportements déviants : il sort du silence et conteste
Un livreur vole un colis, ce qu'il contient fait froid dans le dos
Delphine Jubillar : de quelle addiction souffrait son père décédé ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles