"Pandora papers" : un député LREM porte plainte pour diffamation contre Le Monde

·1 min de lecture

Le député LREM et chef d'entreprise Sylvain Maillard, cité dans les Pandora papers pour avoir été lié à une structure aux Seychelles, a déposé plainte jeudi pour diffamation contre le journal Le Monde, a-t-on appris auprès de son avocat. "Sylvain Maillard attend de la justice qu'elle rétablisse son honneur et la vérité des faits", a déclaré dans un communiqué Me Mathias Chichportich.

>> LIRE AUSSI"Pandora Papers" : des dirigeants rejettent les accusations sur leurs milliards offshore

Une société écran seychelloise pour la vente en ligne de toupies "Beyblade"

Dans son édition de mercredi, le quotidien Le Monde révélait que l'élu de Paris avait été l'associé à hauteur de 25% d'une société écran seychelloise pour la vente en ligne de toupies "Beyblade" importées d'Asie, à la mode dans les cours de récréation il y a quelques années. L'associé de Sylvain Maillard, seul à avoir été retrouvé à l'époque, a été condamné à verser plus de 60.000 euros à Hasbro, titulaire exclusif des droits de "Beyblade", pour contrefaçon et préjudice commercial en 2014.

Dans le communiqué, Me Chichportich assure que son client "ignorait totalement l'existence" de la société "jusqu'à la prise de contact des journalistes du Monde". "Cet état de fait est attesté par l'un des associés de Sylvain Maillard qui affirme avoir usurpé son identité et lui avoir dissimulé l'existence de cette société", ajoute-t-il.

"Sylvain Maillard a fait preuve de la plus grande transparence"

Dans la plainte avec constitu...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles