Pandémie. La Slovaquie teste toute sa population et “écrit l’histoire un bâtonnet dans le nez”

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Le gouvernement slovaque entend tester la majeure partie de sa population ce week-end. L’objectif est de pouvoir assouplir les restrictions, mais l’opération n’a pas été simple à mettre en place.

Alors que les pays d’Europe centrale, bien plus touchés cette fois par le Covid-19 qu’au printemps, se reconfinent l’un après l’autre, la Slovaquie s’est, elle, lancée dans une vaste opération visant à tester, sinon la totalité, au moins une grande partie de sa population durant ce week-end de la Toussaint. “Nous écrivons l’histoire un bâtonnet dans le nez”, constatait, samedi matin, Sme, le quotidien le plus lu de ce petit pays de 5,4 millions d’habitants.

Bien que largement critiquée pour sa “mauvaise préparation”, comme le regrettait l’hebdomadaire Týždeň, cette application de tests antigéniques à l’échelle de l’ensemble d’un territoire en si peu de temps constitue une première à l’échelle européenne. 4 900 points de dépistage ont été déployés pour collecter les prélèvements et quelque 45 000 professionnels de la santé, de l’armée et de la police ont été mobilisés par le gouvernement. Des milliers de volontaires ont répondu présent pour participer au succès très incertain de cette campagne de prévention.

À lire aussi: Covid-19. Boris Johnson se résout à reconfiner l’Angleterre en catastrophe

Du personnel des pays voisins a aussi été sollicité. “Dans le sud du pays, des médecins et des étudiants hongrois ont sauvé l’expérimentation”, souligne ainsi un reportage du quotidien indépendant Denník N, qui note que “sans cette aide de dernière

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :