La pandémie a mis en lumière les lacunes des CHSLD. Les Canadiens veulent maintenant plus de soins à domicile

L'enquête posait des questions quant à leurs préférences concernant le type de prise en charge en cas de perte d'autonomie et quant à leur appréciation des politiques publiques qui encourageraient la prise en charge à domicile de nos aînés. Une majorité souhaiterait éviter d'aller en CHSLD L'enquête montre que la pandémie a changé de manière draconienne les perceptions et les préférences individuelles et, ultimement les comportements d'épargne des Canadiens quand il s'agit de penser aux soins de longue durée en cas de perte d'autonomie aux âges avancés de la vie.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles