Pandémie : l'OMS met en garde contre une levée trop large des restrictions sanitaires

·1 min de lecture

L'OMS a mis en garde mercredi contre une levée trop large des restrictions sanitaires mises en place pour tenter de juguler la pandémie de Covid-19, y compris dans des pays avec un taux de vaccination élevé.

"J'appelle à la plus extrême prudence en ce qui concerne la levée totale des restrictions sanitaires et sociales en ce moment, parce que cela aura des conséquences", a déclaré le docteur Mike Ryan, en charge des urgences sanitaires à l'OMS, au cours d'une conférence de presse, où on l'interrogeait sur le projet des autorités britanniques de lever les dernières restrictions liées au virus le 19 juillet. "Cette idée que tout le monde est protégé et qu'on chante 'Kumbaya' et que tout va redevenir normal est une hypothèse très dangereuse où que ce soit dans le monde", a-t-il martelé.

"Ne pas effacer les progrès"

Le Dr Ryan a bien souligné qu'il refusait de désigner des pays individuels mais estime que "cette hypothèse est dangereuse même en Europe". "Je demande aux gouvernements d'être vraiment prudents pour ne pas effacer les progrès que nous avons faits et d'ouvrir avec prudence", a-t-il dit agitant le spectre des heures les plus noires, où les hôpitaux débordaient et les soignants étaient épuisés.

"Assumer que le taux d'infection ne va pas augmenter à cause des vaccins est une erreur", a encore souligné, le docteur irlandais, évoquant le taux de vaccination insuffisant ou le fait que l'on ne sait pas encore si une personne vaccinée peut transmettre la maladie.

La frustration...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles