Pandémie. L’extrême droite allemande boostée par les manifestations anti-restrictions sanitaires

·1 min de lecture

En Allemagne, les manifestations antimasque et antivaccin ont stimulé certains groupuscules d’extrême droite, selon un rapport parlementaire. En cause : “une certaine affinité entre leur idéologie et diverses théories du complot”.

“Les ‘Reichsbürger’ [“citoyens de l’empire”] sont de plus en plus nombreux, et le gouvernement a identifié l’une des causes de cet élan : les manifestations contre les mesures sanitaires”, assure la Welt, suite à la publication d’une enquête parlementaire menée par les Verts sur le sujet. Ce groupe d’extrême droite opposé à la Loi fondamentale et au système juridique de la République allemande comptait en 2020 environ 20 000 membres – “soit 1 000 de plus que l’année précédente”. D’autres groupuscules ont également réussi à recruter de nouveaux partisans.

À lire aussi: Reportage. Des antimasques aux antivaccins, des sceptiques de tout poil en Allemagne

D’après le journal conservateur, les mesures prises par le gouvernement pour contenir la pandémie de Covid-19 “ont entraîné un regain de dynamisme et d’activité dans certaines parties des scènes ‘Reichsbürger’ et ‘Selbstverwalter’ [ces derniers revendiquent aussi leur autonomie vis-à-vis de l’État et des lois de la République, mais ne font pas référence à l’‘empire allemand’]”. Au moins 33 incidents violents vis-à-vis des forces de l’ordre et d’atteintes à l’ordre public ont été recensés au cours de manifestations contre les restrictions sanitaires.

Des liens avec le mouvement Querdenker

“Plus de 60 policiers ont été blessés début août à Berlin lors d’échauffourées avec le mouvement des Querdenker”,

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles