Pandémie. L’entourage de Mike Pence positif au Covid-19, une nouvelle défaite pour la Maison-Blanche

Courrier international (Paris)
·2 min de lecture

Ce week-end, un nouveau foyer de contamination a été officialisé à la Maison-Blanche : au moins cinq proches collaborateurs du vice-président Mike Pence ont contracté le Covid-19. Une mauvaise nouvelle supplémentaire pour Trump, à huit jours du scrutin du 3 novembre.

La campagne de réélection de Donald Trump et de son colistier Mike Pence “se retrouve de nouveau dans la tourmente, alors qu’au moins cinq conseillers et assistants du vice-président, tous travaillant au sein de la Maison-Blanche, ont été testés positifs au Covid-19”, souligne le Washington Post.

Et pour cause, à huit jours seulement de la présidentielle du 3 novembre – et trois semaines après que Donald Trump a contracté le virus et a été hospitalisé pour quelques jours –, l’existence de “ce nouveau foyer de contamination au sein de la Maison-Blanche est une nouvelle et éclatante illustration de l’échec du gouvernement Trump à contrôler la pandémie”, explique le quotidien.

Qui plus est, rappelle le journal, “c’est le vice-président Mike Pence qui préside la task force du gouvernement sur le nouveau coronavirus”, et les contaminations dans son entourage “viennent infirmer les propos de Trump, qui s’évertue à répéter aux électeurs américains que le pays est en train de ‘tourner la page de la pandémie’.

Pence, un travailleur essentiel ?

Même s’il a été en contact étroit avec ses conseillers et assistants positifs au Covid-19, parmi lesquels son chef de cabinet et l’un de ses plus proches collaborateurs, Mike Pence et son épouse, Karen Pence, “ont tous deux été testés négatifs les 24 et 25 octobre et déclarés en bonne santé”, poursuit le quotidien de la capitale, qui souligne que le vice-président américain a prévu de continuer ses déplacements de campagne.

Il s’est

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :