Pandémie. Vers l’abandon de la stratégie zéro Covid : une chance pour les expats

·2 min de lecture

Les pays les plus refermés sur eux-mêmes pour lutter contre le Covid-19 commencent peu à peu à reconsidérer leur stratégie et à penser à vivre avec le virus.

Et si, petit à petit, le monde revenait à ce qu’il était avant la pandémie, avec des contrôles aux frontières plus légers et la possibilité de s’expatrier et de voyager un peu partout autour du globe ? Comme le souligne CNBC, même les nations les plus réticentes à s’ouvrir au monde depuis l’arrivée du Covid-19 commencent peu à peu à accepter l’idée de vivre avec le virus. De quoi laisser présager un retour au “monde d’avant” pour les expats.

Le site économique américain raconte comment l’Australie puis la Nouvelle-Zélande ont fait ces dernières semaines un pas en avant non négligeable. Les deux pays d’Océanie étaient depuis le début de la pandémie connus pour leur stratégie zéro Covid. L’idée était simple : fermer quasi totalement ses frontières et confiner, tester et imposer des quarantaines très strictes au moindre cas détecté.

À lire aussi: Voyage. L’Australie pourrait rouvrir ses frontières dès novembre

Mais début septembre, l’Australie a expliqué s’éloigner de cette stratégie après s’être rendue à l’évidence qu’elle n’arrivait plus à endiguer la propagation du virus, malgré plusieurs semaines de confinement à Melbourne. Le variant Delta étant notoirement plus contagieux que la souche originelle, le zéro Covid paraît désormais presque impossible à atteindre et les autorités australiennes comptent maintenant “apprendre à vivre” avec le virus.

Le vaccin comme solution

Même constat en Nouvelle-Zélande : la Première ministre, Jacinda Ardern, a confié début octobre ne plus réussir à éradiquer le Covid sur l’archipel. Elle

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles