Pandémie. La France ouvre le bal du reconfinement européen

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Premier grand pays européen à imposer un nouveau confinement à l’ensemble de sa population, afin de lutter contre la recrudescence incontrôlable de l’épidémie de Covid-19, la France augure du sort probable du reste du continent dans les prochaines semaines.

“Entendez-vous ce bruit ?” demande à ses lecteurs Allister Heath, rédacteur en chef au Daily Telegraph. “Il est de plus en plus fort, et c’est le roulement de tambour qui annonce un nouveau confinement, ici au Royaume-Uni, évidemment, mais aussi dans toute l’Europe de l’Ouest.”

“Il est vain de prétendre que le virus ne se répand pas à nouveau, malgré toutes les précautions, restrictions et privations de liberté déjà imposées par le gouvernement. L’hiver sera froid et sinistre”, prévient-il.

En détaillant le confinement qui attend les Français à partir de vendredi, Emmanuel Macron, “tendu, jusqu’à laisser apparaître son vieux zézaiement”, selon El Mundo, a pris soin de replacer sa décision dans un contexte européen plus large.

“Il a mentionné ‘l’Espagne et l’Italie’ et d’autres pays européens qui ont appliqué des restrictions, se justifiant d’avoir été surpris par cette ‘deuxième vague plus dure et plus mortelle’, face à laquelle la France et d’autres pays européens se sont retrouvés ‘débordés’”, écrit le quotidien espagnol.

De fait, mercredi, “en plus de la France, l’Allemagne a elle aussi annoncé la fermeture pour un mois des restaurants et de tous les établissements culturels et sportifs”, rapporte El Confidencial. “Des restrictions qui auront un impact sur la reprise naissante de l’économie allemande, moteur principal de l’Europe.”

Pour Angela Merkel, confrontée à une

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :