Pandémie. Covid-19 : un variant “préoccupant” découvert en Afrique du Sud

·1 min de lecture

Une équipe de scientifiques sud-africains a annoncé jeudi la découverte d’un nouveau variant du Covid-19, jugé “préoccupant” en raison de ses nombreuses mutations. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) se réunira vendredi pour en déterminer la dangerosité.

“Nous ignorons encore beaucoup de choses” sur le variant B.1.1.529, a reconnu jeudi la Pr Maria Van Kerkhove, l’une des spécialistes du Covid-19 à l’OMS, citée par CNBC. “Ce que nous savons, en revanche, c’est que ce variant a un grand nombre de mutations. Et notre inquiétude, c’est qu’un si grand nombre de mutations ait un impact sur la façon dont le virus se comporte”.

Une inquiétude partagée par l’équipe sud-africaine à l’origine de la découverte. “Ce variant est tout nouveau. Nous en avons trouvé les premiers signes il y a deux jours”, a déclaré jeudi Tulio de Oliveira, l’un des responsables des recherches, qui avait “convoqué une réunion d’urgence dans l’heure ayant suivi la découverte”, précise le Daily Maverick.

Si le scientifique ignore encore “l’impact qu’auront toutes les mutations, il en connaît déjà certaines et craint que ce variant ne s’avère plus contagieux et mieux armé pour tromper les défenses immunitaires du corps humain”, ajoute le site d’information sud-africain.

James Gallagher, le correspondant santé de la BBC, a parlé à un scientifique qui qualifie le B.1.1.529 de “pire variant qu’il ait jamais vu”, car ses multiples mutations l’ont rendu “radicalement différent de la souche apparue à Wuhan, en Chine” – or c’est à partir de cette dernière qu’ont été conçus les vaccins.

Au moins 32 mutations

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles