Avec la pandémie, les coûts du fret maritime ont explosé

·1 min de lecture

Le transport maritime atteint des sommets sans précédent. C'est surtout le cas pour les marchandises en provenance de Chine et à destination de l'Europe. Et c'est une nouvelle conséquence de la pandémie. Le coût de ce fret maritime a explosé en seulement quelques mois.

Louer un conteneur vaut aujourd'hui quatre fois plus cher qu'en novembre pour le trajet Chine-Europe. Une flambée des coûts que l'on peut expliquer par la très forte demande de produits manufacturés en provenance d'Asie : matériel médical en premier lieu, masques, médicaments. Et puis les Européens dépensent plus que d'habitude notamment en équipements électroniques pour répondre à la généralisation du télétravail.

Conséquence, la demande en conteneurs pour faire voyager tout ces produits a explosé. Le stock est asséché. D'autant que le Covid-19 a désorganisé le commerce maritime mondial tel un grain de sable qui enraye toute la chaîne. De nombreux retards sont constatés dans les ports. Les restrictions sanitaires liées au Covid-19 ralentissent les portes-conteneurs.

Cette hausse des coûts du fret maritime pèse avant tout sur les entreprises. Mais si elle se poursuit, selon certains analystes, il n'est pas exclu que les consommateurs en payent le prix. C'est une nouvelle fois le déploiement des vaccins au niveau mondial qui pourrait normaliser la situation.

À lire aussi : Transport de marchandises: ce fret maritime qui ne connaît pas la crise