La pancarte d'une spectatrice provoque une chute du peloton du Tour de France

·1 min de lecture
LA PANCARTE D'UNE SPECTATRICE PROVOQUE UNE CHUTE DU PELOTON DU TOUR DE FRANCE

LANDERNEAU, Finistère (Reuters) - Deux chutes spectaculaires, dont l'une provoquée par une pancarte brandie par une spectatrice, ont marqué samedi la première étape bretonne du Tour de France cycliste, remportée par le Français Julian Alaphilippe.

Le coureur allemand Tony Martin a percuté une pancarte sur laquelle était écrit "Allez Opi-Omi" ("Allez grand-mère", dans un mélange de français et d'allemand), provoquant la chute de dizaines de coureurs.

Une deuxième chute du peloton s'est produite peu avant l'arrivée, faisant plusieurs blessés parmi les sportifs.

L'ancien président François Hollande et la maire de Paris Anne Hidalgo ont assisté au départ de cette 108e édition du Tour de France à Brest (Finistère) à la mi-journée.

Le Français Julian Alaphilippe a franchi le premier la ligne d'arrivée à Landerneau et endossé le maillot jaune.

Le Tour s'achèvera le 18 juillet sur l'avenue des Champs-Elysées à Paris.

(Reportage Julien Pretot, rédigé par Elizabeth Pineau)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles