Panama: un accord pour baisser le prix du carburants en pleine crise sociale

Le gouvernement panaméen a annoncé dimanche 17 juillet avoir conclu un accord pour baisser le prix du carburant afin que les organisations syndicales et populaires débloquent les routes. Mais certaines organisations ont décidé de poursuivre le mouvement.

L'accord, qui fixe le prix du carburant et entre en vigueur ce lundi 18 juillet, a été conclu à Santiago de Veraguas, une ville située à 250 km au nord-ouest de Panama Ciudad. Le gouvernement et les dirigeants de l'Alliance nationale pour les droits des peuples organisés (Anadepo) « sont parvenus à un accord fixant le prix du carburant à 3,25 dollars le gallon et levant les blocages de route dans tout le pays », a déclaré la présidence après des négociations marathon de plus de 70 heures.

L'accord prévoit également de nouvelles négociations pour faire baisser les prix des produits alimentaires de base et des médicaments. Certaines organisations ont cependant rejeté le texte et ont annoncé des manifestations dans tout le pays ce lundi.

47% d'augmentation du prix du carburant

Les manifestations, qui ont entraîné des pénuries d'essence et de nourriture, se sont déroulées dans un contexte de hausse de l'inflation, d'une augmentation du prix du carburant qui a atteint 47%, et d'un taux de chômage d'environ 10%.

(Avec AFP)


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles