Pamplemousse, lait, café : ces aliments qui impactent l'efficacité de certains médicaments

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Cet agrume perturbe l'absorption d'au moins 85 médicaments différents (Getty Images) (Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Selon une étude américaine, certains édulcorants artificiels impactent la manière dont le corps métabolise plusieurs médicaments comme les antibiotiques ou les antidépresseurs.

44 % des Français prennent tous les jours au moins un médicament. Mais, sans le savoir, ils mangent certains aliments qui diminuent l’efficacité de ces molécules. Si certains médicaments sont à prendre à jeun, d’autres doivent être pris pendant un repas, autant de consignes inscrites sur les médicaments et qui doivent être scrupuleusement respectées pour une efficacité maximale de la substance.

Selon une récente étude américaine, certains édulcorants artificiels peuvent impacter la manière dont le corps métabolise certains médicaments comme les antibiotiques ou les antidépresseurs. Ces édulcorants artificiels auraient la capacité de perturber la fonction d'une protéine dans le foie qui aide à éliminer les toxines et les médicaments du corps.

Attention aux agrumes

Mais ce n’est pas tout. D’autres aliments de la vie quotidienne impactent la prise de médicaments. L’exemple le plus célèbre : le pamplemousse. Cet agrume perturbe l'absorption d'au moins 85 médicaments différents. "Si en même temps vous buvez du jus de pamplemousse – ou mangez le fruit – les furanocoumarines empêchent cette enzyme de faire son travail. Cela peut être important pour un certain nombre de médicaments largement prescrits", met en garde Simon Maxwell, professeur de pharmacologie clinique à l'Université d'Edimbourg. Avant de compléter : "Cette interaction se produit en partie dans l'intestin, permettant une absorption accrue, mais aussi - de manière significative - dans le foie, l'empêchant d'éliminer progressivement le médicament dans les heures suivant l'absorption".

Autre désagrément possible, cette fois causé par les produits laitiers : consommer du lait (yaourt ou fromage) peut limiter l'absorption d'antibiotiques utilisés pour traiter de nombreux types d'infections. Comme le rappelle le Daily Mail, l'effet de l'alimentation sur les médicaments peut aussi être positif dans certains cas. Par exemple, boire l'équivalent d'un seul expresso peut renforcer l'effet du paracétamol souligne Aidan Goggins, un pharmacien basé à Londres, spécialisé dans les interactions. entre les aliments et les médicaments.

Pour éviter tous désagréments, n’hésitez pas à informer votre médecin de tous changements dans votre alimentation. Il pourra alors vous informer de l’existence – ou pas – d’un risque avec un traitement en cours.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Ce sont les 5 signes qui me permettent de définir si un patient est en bonne santé"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles