Pamela va frapper le Mexique comme ouragan majeur, selon un organisme américain

·2 min de lecture

Pamela "sera un ouragan majeur en arrivant sur la côte centre-ouest du Mexique continental", a estimé le Centre national des ouragans des Etats-Unis.

La tempête tropicale Pamela va se transformer en ouragan majeur à son arrivée le 13 octobre sur la côte pacifique du Mexique (Ouest) et pourrait provoquer la montée des eaux et des vents dangereux, a averti le Centre national des ouragans des Etats-Unis (NHC).

Une menace "significative"

Pamela, qui avait été rétrogradé le 12 octobre d'ouragan en tempête tropicale, "sera un ouragan majeur en arrivant sur la côte centre-ouest du Mexique continental", a estimé le NHC dans son dernier avis en date, conseillant aux habitants de "surveiller" son avancée et de s'assurer d'avoir des plans préparés pour y faire face. A 09h00 GMT, Pamela se trouvait selon le NHC à environ 130 km au sud-ouest du port mexicain de Mazatlan, dans l'Etat du Sinaloa (nord-ouest) et progressait à une vitesse de 22,5 km/h avec des vents soutenus de 120 km/h. Le NHC, basé à Miami, met en garde contre une menace "significative" de crues subites et de glissements de terrain lors du passage de Pamela dans plusieurs Etats mexicains (Sinaloa, Durango et Nayarit). Le centre avertit également d'un risque de vagues "importantes et destructrices" suscitant des inondations côtières. Le NHC avait auparavant indiqué que Pamela devait passer durant la nuit la pointe Sud de la Basse-Californie avant d'accélérer sa course vers Mazatlan. L'ouragan devrait ensuite faiblir en tempête tropicale en poursuivant sa route vers le nord-est. Elle pourrait toucher le Texas et l'Oklahoma tard mercredi et jeudi, avec la menace d'"impacts considérables", d'inondations subites et urbaines.

Les fortes pluies déjà suscitées ont conduit à l'annulation des vols et à la mise en place de mesures préventives pour les touristes et les habitants à Mazatlan, selon les autorités locales. L'Etat du Sinaloa, où Pamela devrait toucher terre, a été mis en état d'alerte à titre préventif. Seize touristes américains dont les vols avaient été annulés ont été transférés dans un abri, a indiqué Eloy Ruiz, le coordinateur de la protection civile local[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles