La Palme d'or du Festival de Cannes 2021 et tout le palmarès

·2 min de lecture
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

CANNES - Clap de fin pour cette 74e édition. Après douze jours de compétition pour les 24 longs-métrages sélectionnés, le jury du Festival de Cannes 2021 présidé par Spike Lee a remis ses prix ce samedi 17 juillet après une édition miraculeuse en temps de Covid-19. Et de désigner le successeur du “Parasite” de Bong Joon-ho.

Cette année, c’est la réalisatrice Julia Ducournau qui remporte la prestigieuse Palme d’or pour “Titane” après que Spike Lee a pris de cours les organisateurs comme ses co-jurés, lançant le titre du film bien plus tôt que prévu. La Française de 37 ans devient ainsi la deuxième femme à décrocher la Palme d’or dans l’histoire du Festival, avec son long-métrage rutilant, furieux et parfois gore qui a divisé les critiques. Sorti en salles depuis le 14 juillet, il est d’ailleurs interdit aux moins de 16 ans. “Merci au jury de laisser rentrer les monstres”, a-t-elle déclaré sur la scène du théâtre Lumière.

Regardez la bande-annonce de “Titane”, Palme d’or 2021:

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Parmi les autres prix de la soirée, l’acteur américain Caleb Landry Jones a obtenu le prix d’interprétation masculine pour son rôle dans “Nitram” tandis que l’actrice Renate Reinsve repart avec celui d’interprétation féminine pour “Julie en douze chapitres”. Les réalisateurs Nadav Lapid (“Le Genou d’Ahed”) et Apichatpong Weerasethakul (“Memoria”) se partagent un prix du jury ex aequo. Tandis que Leos Carax obtient le prix de la mise en scène avec “Annette”.

Cette 74e cérémonie de clôture a aussi été l’occasion de remettre une Palme d’or d’honneur au réalisateur italien Marco Bellocchio pour l’ensemble de sa carrière. “Ce dont je suis le plus satisfait, c’est ce qui a été fait avec des actes de courage. Parce que l’image, l’inspiration si elle ne résiste pas à une réalité, elle ne peut se transformer en un film”, a déclaré le cinéaste de 81 ans. L’actrice Jodie Foster avait reçu la sienne lors de la cérémonie d’ouverture.

Le palmarès complet

Palme d’or : “Titane” de Julia Ducournau

Grand prix ex aequo : “Un héros” de Asghar Farhadi et “Compartiment NO.6″ de Juho Kuosmanen

Prix d’interprétation masculine : Caleb Landry Jones pour “Nitram”

Prix du jury ex aequo : “Le Genou d’Ahed” de Nadav Lapid et “Memoria” de Apichatpong Weerasethakul

Prix de la mise en scène : “Annette” de Leos Carax

Prix d’interprétation féminine : Renate Reinsve pour “Julie en douze chapitres”

Prix du scénario : “Drive my car” de Ryūsuke Hamaguchi et Takamasa Oe

Mention spéciale du jury :

Caméra d’or : “Murina” de Antoneta Alamat Kusijanovic

Palme d’or du court-métrage : “Tous les corbeaux du monde” de Tang Yi

Mention spéciale du court métrage : ”Le Ciel du mois d’août” de Jasmin Tenucci

A voir également sur Le HuffPost: Prendre la voiture pour faire 300 mètres, l’aberration écologique du tapis rouge de Cannes

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles