Palmarès des villes où investir: voici celles qui attirent le plus d’étudiants

Errard, Guillaume
Paris, Toulouse et Lyon: les trois villes qui ont attiré le plus d’étudiants en 5 ans / Photomontage Shutterstock

INFOGRAPHIE - Dans le cadre de notre palmarès sur les villes où investir dans l’immobilier, nous avons pu établir le classement des villes où la population étudiante a le plus grimpé en cinq ans.

Paris, Toulouse et Lyon: c’est le trio gagnant des villes qui attirent le plus d’étudiants. La capitale a ainsi séduit plus de 38.000 personnes supplémentaires en 5 ans (plus de 7600 par an), selon les chiffres du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation recueillis par Le Figaro. Suivent Toulouse (+26.756 étudiants) et Lyon (+25.184 étudiants), les deux villes les plus dynamiques également en matière d’emploi et de démographie parmi les 50 que Le Figaro a analysées.

» LIRE AUSSI - Notre palmarès 2019 des villes où investir dans l’immobilier

Trouver Paris en tête de ce classement des plus fortes hausses de la population étudiante pourrait surprendre du fait des loyers toujours plus élevés. Le tarif moyen au m² est en effet le plus élevé de France (26,2 euros le m² selon Clameur). Certes, les loyers des studios, les surfaces les plus prisées par les étudiants, n’ont pas tant flambé que cela en 2018: ils ont augmenté de 1,9% (28,8 euros le m²) contre +1,8% pour l’inflation. En revanche, ceux des deux-pièces ont tout de même grimpé de 2,7% (25,1 euros le m²).

» LIRE AUSSI - Studios et 2-pièces: découvrez les loyers ville par ville

Face à la hausse des loyers, certains jeunes se tournent vers les résidences étudiantes situées à proximité des campus universitaires où le foncier est souvent moins cher, mais aussi des transports en commun pour atteindre le centre-ville. «La capitale reste attractive, notamment pour les étudiants étrangers, mais il y a un vrai besoin de résidences étudiantes», explique Guillaume Joly, directeur de la recherche France de BNP Paribas Real Estate. Problème: il est compliqué voire impossible d’en construire davantage bien que le taux d’équipement dans la capitale soit très faible: 1,67%.

» LIRE AUSSI - Visite (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Quelles sont les villes en manque de résidences étudiantes?
Un «appartement étudiant» luxueux déchaîne les moqueries sur Twitter
Les étudiants payent le prix fort pour se loger dans les villes les plus grandes