A La Palma, un cimetière menacé par les coulées de lave du Cumbre Vieja

·2 min de lecture

A l'heure actuelle, les coulées de lave ne sont plus qu'à 200 mètres du plus grand cimetière de l'île.

Près d'un mois et demi après le début de l'éruption du Cumbre Vieja, situé sur l'île de La Palma, aux Canaries, le quotidien des insulaires est rythmé par le bon vouloir de cet imposant volcan qui, aux dernières nouvelles, produisait des fontaines de laves de plus de 600 mètres de haut selon Futura-Science

La lave à 200 mètres des tombes 

Cette situation a des conséquences très directes sur le quotidien des locaux. Si certaines communes sont encore impossibles d'accès, c'est également le cas pour le cimetière de Los Angeles, communément appelé Las Manchas, qui est le plus grand de l'île avec 5000 tombes. Une interdiction extrêmement douloureuse et un traumatisme énorme dans la très catholique Espagne, qui plus est à la Toussaint, raconte le quotidien El Pais

"Dans la population locale, comme dans tant d'autres, la tradition d'aller mettre des fleurs dans les cimetières est toujours bien ancrée. Surtout le jour des morts", explique auprès du quotidien Carmen Linares, doyenne du Collège officiel de psychologie de Santa Cruz de Tenerife. "La moitié de mes parents paternels y sont enterrés", confirme de son côté Fernanda Fernández, 83 ans, interrogée par le journal.

Pluies de cendres

Il faut dire que la situation actuelle est critique. Déjà touché par plusieurs pluies de cendres, le cimetière est désormais menacé par la lave, qui se trouve actuellement à 200 mètres des sépultures uniquement protégées par une montagne appelée Cogote.   

"Je prie chaque jour pour que cela n'arrive pas", espère l'octogénaire, pour qui un jour supplémentaire d'activité volcanique est un calvaire. 876450610001_6277640933001

Solutions alternatives 

Face au désarroi de la population locale, les autorités insulaires tentent d'agir. Comme l'explique encore Carmen Linares, qui est également coordinatrice des soins psychologiques d'urgence sur l'île, un soutien spirituel sera donné à ceux qui en ont besoin. "Chaque cas est différent, nous devons prendre en compte des aspects importants tels que les croyances de chacun ou leur enracinement", indique-t-elle. 

Puis, un lieu de culte alternatif, où les proches des défunts pourront par exemple déposer un bouquet de fleurs, sera ouvert à proximité de la mairie de Los Llanos de Aridane. De plus, dans cette commune d'un peu plus de 20.000 habitants, l'Eucharistie sera célébrée dans une tente sur une place de la ville. 

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Volcan de La Palma : des centaines de secousses enregistrées

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles