Palestine: À Paris, pas de manifestation, mais des rassemblements statiques

·Journaliste
·1 min de lecture
Samedi 15 mai, un rassemblement pro-palestinien s'était déroulé à Paris en dépit de son interdiction par Gérald Darmanin et la préfecture de police. (Photo: GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)
Samedi 15 mai, un rassemblement pro-palestinien s'était déroulé à Paris en dépit de son interdiction par Gérald Darmanin et la préfecture de police. (Photo: GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN - Changement de paradigme. Après la décision controversée (et pas respectée) de Gérald Darmanin d’interdire les rassemblements de soutien à la cause palestinienne le weekend du 15 mai à Paris, ceux-ci seront cette fois autorisés les 22 et 23 mai prochains. Mais sous conditions.

Ainsi, la préfecture de police de Paris a annoncé ce mercredi 19 que deux rassemblements pourraient avoir lieu le weekend prochain, mais qu’ils ne pourraient pas inclure de déambulation. “Le préfet de police prend deux arrêts limitant deux manifestations à des rassemblements statiques”, explique l’instance dans un communiqué de presse.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le premier rassemblement était prévu samedi à 15 heures place de la République par l’association “France Palestine Solidarité” en vue de se disperser place de la Madeleine, et le second dimanche à la même heure entre la station de métro Barbès-Rochechouart et la place de la Bastille par “L’Association des Palestiniens en Île-de-France”.

Mais, invoquant “des risques de troubles à l’ordre public, malheureusement constatés le samedi 15 mai”, la préfecture de police a donc décidé d’interdire les déambulations des manifestants, les autorisant uniquement à se regrouper place de la République. L’autorité déplore en effet des “débordements avec des violences et des outrages sur les forces de l’ordre, qui ont donné lieu à 45 gardes à vue” samedi, ajoute encore le communiqué.

À voir également sur le HuffPost: La manifestation pro-Palestine à Paris dispersée par les forces de l’ordre

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

LIRE AUSSI:

Marche des policiers: Mélenchon explique pourquoi la France insoumise n'ira pas

Nicolas Bay (RN) visé par une enquête pour provocation à la haine raciale

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.