Palaiseau : un homme mis en examen pour avoir tiré des coups de feu en pleine rue

M.-C. D.
Un homme de 33 ans, originaire de Palaiseau, a été mis en examen, vendredi dernier. Il est suspecté d’avoir tiré sur un autre homme en pleine rue, en juillet 2016

Un homme de 33 ans a été mis en examen pour tentative de meurtre vendredi dernier. Il est suspecté d’avoir tiré sur un autre homme en pleine rue au mois de juillet 2016.


Les policiers n’ont eu aucun mal à le localiser. Suspecté de tentative d’homicide, Nordine, 33 ans, se trouvait déjà en détention provisoire à la maison d’arrêt de l’Essonne depuis une semaine pour le même motif. Il n’a donc été extrait de sa cellule que quelques heures. Le temps de sa garde à vue.

Les faits remontent au 8 juillet 2016 à Palaiseau. Peu avant 15 heures cet après-midi-là, un certain Joas se présente devant chez Nordine, rue de la République, et le provoque. Ce dernier sort alors immédiatement de son domicile, et, à l’aide d’un fusil à pompe et d’un revolver, tire sur Joas, qui se réfugie derrière une voiture avant de prendre la fuite sans avoir été blessé.

De nombreuses armes et munitions découvertes à son domicile

Selon une source proche du dossier, les deux individus seraient en conflit depuis plusieurs mois, et s’affronteraient régulièrement. Entendu par la police, Nordine a cependant prétendu ne pas connaître Joas et ne pas se souvenir de la journée du 8 juillet 2016.

Au cours de la perquisition réalisée chez lui, les policiers ont mis la main sur 844 munitions, 3 revolvers, 3 pistolets semi-automatiques et un fusil de chasse. Déféré au tribunal d’Evry vendredi dernier où il a été mis en examen, il a ensuite été ramené à la maison d’arrêt.



Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

Safran et l’université Paris-sud collaborent pour rapprocher entreprise et étudiants
Arpajon : deux jeunes femmes de 18 ans arrêtées après des car jacking
Condamnée pour 62 vols dans des voitures garées aux lacs de Brétigny et Ollainville
Juvisy-sur-Orge : les promeneurs du parc Flammarion détroussés par une bande
Le village des sciences de Paris-Saclay prend ses quartiers à Gif-sur-Yvette

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages