Palais de la découverte : offrez-vous un morceau d'histoire

Par Arthur Frydman
·1 min de lecture
Samedi, le Palais de la découverte, qui s'apprête à fermer pour travaux, dispersera en direct confiné plus de 130 pièces scientifiques aux enchères.
Samedi, le Palais de la découverte, qui s'apprête à fermer pour travaux, dispersera en direct confiné plus de 130 pièces scientifiques aux enchères.

De tout temps, le « laboratoire de recherches » de l'avenue Roosevelt a donné le goût des sciences aux petits et aux grands, qui sortent généralement émerveillés de son antre et du ciel étoilé de son planétarium. Fondé en 1937 par le physicien et Prix Nobel de physique (1926) Jean Perrin à l'occasion de l'Exposition universelle sur les « arts et techniques appliqués à la vie moderne », le Palais de la découverte, logé dans l'aile ouest du Grand Palais, est un des derniers musées parisiens à ne pas avoir reçu un lifting digne de ce nom.

Près de 80 ans après son ouverture en grande pompe au public, l'édifice ? qui recèle de craquelures et autres fissures en ses murs ? va être rénové pour la première fois de son histoire. Universcience, structure publique qui lie l'établissement à la Cité des sciences et de l'industrie depuis 2010, fermera donc le Palais de la découverte jusqu'en 2025. Un futur chantier qui n'est pas du goût de certains scientifiques ? dont Jean Audouze et Jack Guichard, anciens directeurs du Palais ?, qui dénoncent dans une tribune au Monde un projet « luxueux et mégalomane » et qui conduit à « la ruine de ce temple républicain de la rationalité ».

science, enchères ©  Palais de la Découverte
science, enchères © Palais de la Découverte

Estimation : 100 - 300 ? EN PROVENANCE DU PALAIS DE LA DÉCOUVERTE Grand panneau lumineux représentant les lettres ASTRONOMIE éclairé par des LED rouges. Panneau placé à l?entrée du planétarium, en haut du grand escalier. © Palais de la Découverte

Près de 450 millions d'euros seront investis dans l [...] Lire la suite