Pakistan: le Premier ministre Imran Khan testé positif au Covid-19

·2 min de lecture

Le Premier ministre pakistanais Imran Khan a été testé positif au Covid-19, deux jours après avoir reçu un vaccin contre la maladie, ont annoncé ce samedi 20 mars ses services.

« À ce stade, le bureau du Premier ministre ne peut que confirmer que l'honorable Premier ministre a été testé positif au Covid-19 et s'est placé à l'isolement. Nous fournirons plus de détails en temps utile », ont déclaré ses services. Imran Khan, 68 ans, a reçu jeudi une injection du vaccin chinois Sinopharm, alors que le Pakistan est confronté à une troisième vague épidémique.

Le Premier ministre Imran Khan « n'a reçu que la 1ère dose et il y a à peine 2 jours, ce qui est trop tôt pour que TOUT vaccin devienne efficace. Les anticorps se développent 2 à 3 semaines après la 2e dose de vaccins COVID à 2 doses », souligne le compte Twitter sur son compte Twitter.

Plus tôt samedi, le conseiller santé du Premier ministre avait qualifié la hausse, ces derniers jours, du nombre contaminations de « situation alarmante ». Le virus a déjà contaminé plus de 620 000 personnes au Pakistan, dont 13 800 sont morts. Le nombre limité de tests réalisés laisse penser que ces chiffres pourraient être en réalité bien plus élevés.

Aux confinements stricts imposés dans d'autres pays, le Pakistan, qui compte 220 millions d'habitants, a préféré des restrictions « intelligentes », localisées et limitées dans le temps, mais pas toujours réellement appliquées.

► À lire aussi : Covid-19: le Pakistan démarre la vaccination avec 500 000 doses offertes par la Chine

Après avoir appelé, au début de l'épidémie, la population à ne pas paniquer, car « 97% des malades guérissent totalement », Imran Khan avait plus tard réprimandé ses concitoyens, les accusant de « ne pas prendre au sérieux » la pandémie.

(Avec AFP)