Pakistan: Une manifestations anti-caricatures tourne à l'affrontement

·1 min de lecture
Protest against the cartoon publications of Prophet Mohammad in France, in Islamabad
Protest against the cartoon publications of Prophet Mohammad in France, in Islamabad

RAWALPINDI, Pakistan (Reuters) - Plusieurs milliers de membres du Tehreek-e-Laibak Pakistan (TLP), une formation islamiste, ont affronté la police ce lundi à Islamabad après avoir manifesté contre la publication en France de caricatures représentant le prophète Mahomet.

Les manifestants réclament du pouvoir pakistanais qu'il coupe ses relations diplomatiques avec la France et que son ambassadeur soit expulsé, a-t-on appris auprès des autorités et du TLP.

La police a bloqué le cortège avant qu'il n'entre dans Islamabad. Parmi les manifestants, certains scandaient que la décapitation était la seule punition valable pour les blasphémateurs.

Selon un responsable de la police, les forces de l'ordre ont été visées par des jets de briques, de pierres et attaquées avec des matraques. Plusieurs policiers ont été blessés.

L'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo a republié en septembre les caricatures de Mahomet mises en cause par les auteurs de l'attaque de ses locaux qui avait fait 12 morts en janvier 2015, l'un des attentats dont le procès s'est ouvert le même jour à Paris.

En octobre, Samuel Paty, un enseignant francilien, a été décapité par un jeune homme qui lui reprochait d'avoir utilisé certaines de ces caricatures comme support pédagogique.

(Asif Shahzad; version française Nicolas Delame, édité par Jean-Michel Bélot)