Publicité

Pakistan: deux explosions meurtrières à la veille des élections

Au Pakistan, deux attentats ont coûté la vie à au moins 28 personnes ce mercredi 7 février, en blessant plus d'une trentaine d'autres à la veille des élections législatives et provinciales. Les explosions ont eu lieu près de bureaux de candidats dans la province du Balouchistan. Mercredi soir, le groupe État islamique a revendiqué les attentats.

Avec notre correspondante à Islamabad, Sonia Ghezali

La première attaque s'est produite à Pishin, une ville proche de Quetta, la capitale provinciale du Balouchistan. L’explosion a eu lieu à l'extérieur du bureau électoral d'un candidat indépendant. Dans l'heure qui a suivi, un autre attentat a eu lieu à Qilla Saifullah, situé dans la zone pachtoune de la province du Balouchistan. L’explosion a visé le bureau du parti politique le JUI-F (Jamiat Ulema-e-Islam-F).

Le Pakistan fait face à des violences dirigées contre la campagne électorale depuis plusieurs semaines. Elles sont surtout localisées dans les provinces du Balouchistan et de Khyber Pakhutnwa, toutes deux frontalières de l’Afghanistan. À ce jour, au moins deux candidats ont été tués, des dizaines d’autres pris pour cibles.

À lire aussiLégislatives au Pakistan: la jeunesse, déterminante mais désenchantée

Près de 600 000 policiers, soldats, gardes, ont été mobilisés à travers le pays pour assurer la sécurité du scrutin de ce jeudi.


Lire la suite sur RFI