Paix, fraternité, guerre au Yémen : le pape François a prononcé la prière de l'Angélus

·1 min de lecture

C'est l'une des traditions du Nouvel An pour les catholiques. Le pape François a prononcé la traditionnelle prière de l'Angélus depuis la bibliothèque du Vatican, et non depuis l'habituel balcon donnant sur la place Saint-Pierre, pour éviter un rassemblement de fidèles en pleine crise sanitaire du coronavirus. Pour sa première apparition publique de l'année, une "douloureuse sciatique" ayant conduit à l'annulation de sa participation aux célébrations prévues jeudi soir et vendredi matin, le pape a délivré un message de paix et de fraternité, tout en demandant à chacun de prendre soin des autres, en cette période particulière.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

"S'intéresser aux problèmes des autres"

"Les événements douloureux qui ont marqué le chemin de l'humanité cette année et spécifiquement la pandémie, nous enseignent combien il est nécessaire de s'intéresser aux problèmes des autres. Il est temps de se sentir plus frères en prenant soin les uns des autres et de la création", a déclaré le souverain pontife.

>> LIRE AUSSI - Dans "Un temps pour changer", le pape François réfléchit au monde d'après la pandémie

Cette semaine, la commission Covid créée par le pape François a d'ailleurs encouragé chacun à se vacciner pour prendre justement soin de ceux qui ne peuvent recevoir l'injection, comme les personnes immunodéprimées par exemple. Malgré le fait que le pape, âgé de 84 ans, soit considéré comme une personne à r...


Lire la suite sur Europe1