Paiements: L'italien Nexi négocie le rachat du danois Nets

·1 min de lecture
PAIEMENTS: L'ITALIEN NEXI NÉGOCIE LE RACHAT DU DANOIS NETS
PAIEMENTS: L'ITALIEN NEXI NÉGOCIE LE RACHAT DU DANOIS NETS

LONDRES/NEW YORK (Reuters) - Le spécialiste italien des paiements électroniques Nexi négocie le rachat de son concurrent danois Nets dans le cadre d'une transaction en actions d'environ 10 milliards de dollars (8,6 milliards d'euros) après le retrait de l'américain Global Payments, a appris Reuters auprès de quatre sources.

Cette transaction permettrait à Nexi, dont la capitalisation boursière s'élève à 8,4 milliards d'euros, de prendre pied dans des régions du nord, du centre et de l'est de l'Europe, parmi lesquelles des marchés lucratifs comme l'Allemagne, le Danemark et la Pologne.

Le fonds américain de capital-investissement Hellman & Friedman, qui a pris le contrôle de Nets en 2017 et l'a retiré de la Bourse de Copenhague, travaille sur cette opération avec Credit Suisse et souhaite boucler la transaction d'ici la fin de l'année, ont indiqué deux des sources.

Nexi, Nets, Hellman & Friedman et Global Payments n'ont pas souhaité commenter l'information.

En cas de conclusion, cette opération marquerait une nouvelle étape dans la consolidation du secteur des paiements électroniques, après le rachat ce mois-ci du français Ingenico pour 7,8 milliards d'euros par son compatriote Worldline qui a donné naissance au quatrième acteur du marché.

Nexi a déjà annoncé au début du mois un accord de fusion avec son compatriote SIA, qui doit se concrétiser d'ici l'été prochain.

(Pamela Barbaglia à Londres et David French à New York; version française Jean-Stéphane Brosse)