PAC : l'Union européenne s'accorde pour « verdir » l'agriculture

·1 min de lecture
Janusz Wojciechowski, commissaire européen à l'Agriculture
Janusz Wojciechowski, commissaire européen à l'Agriculture

À l'issue d'âpres pourparlers, vendredi 25 juin 2021, eurodéputés et États membres de l'UE ont trouvé un accord sur la nouvelle PAC, destinée à « ?verdir? » l'agriculture européenne, une réforme jugée cependant insuffisante par des ONG environnementales et parlementaires verts. « ?Sur certains points, nous aurions souhaité des compromis différents, mais dans l'ensemble, je pense que l'on peut être satisfait de l'accord obtenu? », a estimé sur Twitter le commissaire à l'Agriculture, Janusz Wojciechowski.

Les Vingt-Sept avaient approuvé en octobre la réforme de la Politique agricole commune (PAC), avec un budget de 387 milliards d'euros pour sept ans, dont 270 milliards d'aides directes aux agriculteurs, mais ils devaient s'entendre avec les eurodéputés sur les modalités. Après l'échec en mai de trois jours d'intenses discussions ayant tourné au dialogue de sourds, les négociateurs du Parlement européen et des États avaient repris leurs pourparlers jeudi, poursuivant les discussions tard dans la nuit.

Accord sur les « écorégimes »

L'accord concerne notamment les « ?écorégimes? », primes accordées aux agriculteurs adoptant des programmes environnementaux exigeants, censés être mis en ?uvre début 2023 et dont le contenu est défini par les États. Les eurodéputés réclamaient initialement qu'ils représentent au moins 30 % des paiements directs aux agriculteurs, les États plaidaient pour un seuil de 20 %.

À LIRE AUSSIJulien Denormandie : « Opposer les agriculteurs [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles