<p>Jeudy Politique</p> - Macron à la recherche d’un «Castex féminin»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Julie Sebadelha/ABACAPRESS.COM
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Réélu dimanche, Emmanuel Macron a décidé de se donner du temps pour choisir son futur Premier ministre et peaufiner son dispositif politique et gouvernemental. Le nom ne devrait pas être connu avant le 8 mai. Une équation à multiples inconnues.

« Un mouton à cinq pattes ! » Voilà le profil du futur Premier ministre que cherche Emmanuel Macron. La nomination du successeur de Jean Castex sera le premier acte politique du président réélu. Une décision clé pour lancer la deuxième partie de la séquence électorale du printemps. Une campagne qui se terminera le 19 juin avec le deuxième tour des élections législatives. En 2017 puis en 2020, le chef de l’Etat a surpris à chaque fois en choisissant des hommes de droite qui n’avaient pas voté pour lui au premier de la présidentielle : d’abord Edouard Philippe, maire LR du Havre et lieutenant d’Alain Juppé ; ensuite Jean Castex, haut-fonctionnaire, maire LR de Prades et ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy. La suite est connue : le premier tandem a achevé son histoire mi-figue mi-raisin tandis que la lune de miel du second a épaté toute la Macronie.

Lire aussi : Pour Emmanuel Macron, de son propre aveu, «le plus dur commence»

L’idée de reconduire Jean Castex jusqu’aux législatives a bien effleuré les esprits des proches du président mais ils ont vite compris que les Français ne se satisferaient pas d’un « tout ça pour ça ». Selon une enquête Ifop pour Paris Match, 71% d’entre eux sont hostiles à sa reconduction à Matignon. Depuis lundi, Emmanuel Macron peaufine donc son casting : nouveau chef de gouvernement, nouvelle équipe de ministres, nouveau parti, nouveaux candidats macronistes aux législatives en plus des sortants qui seront pour la plupart des réinvestis.

Borne, « un peu écolo, un peu de gauche » vs Denormandie « macroniste pur et dur »

Alors qui pourrait être cette « perle rare » ? Comment identifier ce « Castex au féminin » selon le mot de Christophe Castaner ? Emmanuel Macron a répété à plusieurs(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles