<p>Jeudy Politique</p> - Le grand chapeau de Blanquer

·2 min de lecture

Hier maillon fort du gouvernement, Jean-Michel Blanquer est-il en train d’en devenir aujourd’hui le maillon faible ?

Cela fait une semaine que le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer se bat sur le front de la crise sanitaire. Le «bon élève» de la classe gouvernementale croyait avoir tout bien fait en bouclant le nouveau protocole sanitaire à la veille de la rentrée. Il avait dû attendre le dernier moment pour avoir les données de la Haute autorité de la Santé et celles du Haut conseil de la santé publique puis les arbitrages de Matignon et de l’Elysée. En livrant ses consignes aux personnels de l’Education nationale et aux parents d’élèves dans une interview au «Parisien» mise en ligne la veille de la rentrée , le ministre a raté sa communication. Un «loupé» admis dix jours plus tard et de manière officielle par la voix du porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

Entre temps, la « pagaille » s’est installée dans les écoles de France. En cause: un protocole inapplicable qui a littéralement rendu fou les directeurs et directrices des écoles. Sans compter les parents condamnés à faire des queues interminables pour enchainer les tests anti-Covid et surtout récupérer toute affaire cessante leurs enfants cas contact. La grogne est vite montée. Le gain engrangé par Macron grâce à son combat pour maintenir l’école ouverte coûte que coûte était d’un coup menacé par une communication et un protocole mal calibrés.

A trois mois de la présidentielle , Emmanuel Macron a flairé le danger. Il a envoyé très vite un premier signe d’agacement à l’endroit de son ministre devant les lecteurs du «Parisien» reçus à l’Elysée. Quelques jours plus tard, Jean Castex était dépêché sur le plateau de France 2 pour enterrer le maudit protocole et en annoncer un nouveau. Le tout sans évoquer, ni même prononcer le nom de Jean-Michel(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles