<p>Excellence française</p> - Industrie textile : une start-up française invente les couleurs bio

DR

Grâce à des techniques innovantes de coloration, la start-up fondée par un trio d’entrepreneurs français va révolutionner le textile.

C’est une société qui devrait devenir une mine d’or. L’ambition de l’entreprise Pili est de périmer d’un coup toutes les teintures. Et au passage de révolutionner l’industrie textile. Comment ? En inventant des couleurs produites par des bactéries. Marie-Sarah Adenis, designer et biologiste de formation, une des cofondateurs, explique : «C’est simple, on apprend aux bactéries à fabriquer des molécules colorées grâce à leurs enzymes.»

Depuis que le Covid nous a tous promus « spécialistes scientifiques », on sait que les enzymes sont des catalyseurs de réactions chimiques. La biologiste développe : « Les enzymes sont comme des ouvrières travaillant sur une chaîne de montage: chacune sa mission, par exemple ajouter ou retirer un groupement d’atomes. De leurs réactions coordonnées surgit une nouvelle molécule qui va posséder les qualités de la couleur et les propriétés physico-chimiques désirées pour teindre diverses fibres textiles. » En clair : par ses manipulations moléculaires, Pili fabrique des pigments bio. Jusqu’à présent, la plupart des teintures proviennent de l’industrie pétrochimique, sont très peu biodégradables, polluent et empoisonnent les ouvriers qui les manipulent dans des usines délocalisées.

On mesure le progrès phénoménal induit par ce trio d’entrepreneurs qui gèrent une trentaine de scientifiques ; outre Marie-Sarah Adenis, les autres associés de Pili sont français : Guillaume Boissonnat, directeur scientifique, docteur en chimie organique, et Jérémie Blache, président, issu de Toulouse Business School, qui recherche des fonds et structure la société. Vu le potentiel de l’affaire, les investissements vont être colossaux. On se doute que les fabricants de(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles