<p>Chronique «L'air du temps»</p> - Elizabeth II : impassible n'est pas français

Sipa

Elizabeth II a érigé la neutralité en art. Loin des sermons lénifiants de nos gouvernants.

Même Kim Jong-un a envoyé un message amical à Elizabeth II. Le monde entier a fait la révérence. De la part de la Reine, on peut parler d’un sans-faute. Aussi fragile qu’une biscotte, empesée comme une collerette, chatoyante comme l’argenterie, elle aura franchi les décennies tel un rayon de soleil traverse une vitre, immaculée. Personnage ornemental presque aussi ancien que l’arche de Noé, suspendue en lustre au-dessus des débris de l’Empire, tout glisse sur elle comme l’eau sur les sirènes. Les colonies peuvent s’effilocher, l’Europe s’éloigner, mille voix vociférer, personne ne peut interrompre son filet de voix exprimant en modulation de fréquence l’immuabilité du royaume. En Rolls ou à dos de chameau, elle va de l’avant, sans hâte, calme et droite.

Aujourd’hui, son peuple regarde comme la voûte céleste cette créature douillette dressée entre le passé et sa déconstruction. Tout le protocole, l’apparat, l’éclat et le respect qui l’escortent laissent croire au monde que l’Angleterre demeure exceptionnelle. Le pays ne gouverne peut-être plus les Indes mais a toujours une classe unique. Elizabeth II rappelle qu’hier compte autant qu’aujourd’hui. Les idées, la culture, les coutumes et les rituels – tout ce que Mao appelait les « quatre vieilleries » – constituent le ciment de son pays. Que nul ne touche aux perruques des juges, aux hallebardes des yeomen et à ses carrosses. Le patriotisme viscéral est d’abord culturel et décoratif.

Par sa simple présence et le respect qui lui est dû, la Reine n’aura cessé d’entretenir ce que la France, par exemple, s’efforce d’effacer : sa singularité, ses traditions, son âme et son image. Elle n’est pas la voix de l’Angleterre, elle en est la couleur, la foi, l’atmosphère, l’âme et(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles