<p>Dans les archives de Match</p> - La traque de Ben Laden (1/4) : "Le cancer est au Pakistan"

·2 min de lecture

Il y a dix ans, le 2 mai 2011, Oussama Ben Laden était tué lors d'un raid des forces spéciales américaines au Pakistan. Dans un reportage fleuve, Match avait reconstitué la longue traque du chef d'Al-Qaïda. Première partie (de quatre) : « Le cancer se trouve au Pakistan »... Avec Rétro Match, suivez l’actualité à travers les archives de Paris Match.

Dix années durant, il a été l’ennemi public n°1 de l’Occident. Cerveau des attentats du 11-Septembre, Oussama ben Laden a été tué dans un raid clandestin mené par la Team 6 des Navy Seals, les forces spéciales américaines, dans la nuit du 1er au 2 mai 2011, dans la ville d'Abbottabad, au nord du Pakistan. Une opération éclair, 40 minutes à peine, pour mettre fin à une traque d’une décennie. Au lendemain de la mort du chef d'Al-Qaïda, Match avait mobilisé sa rédaction, à Paris, Washington et au Pakistan, pour retracer dans une longue enquête cette poursuite impitoyable.

Voici le reportage consacré à la traque de Ben Laden, tel que publié dans Paris Match en 2011.

Découvrez Rétro Match, l'actualité à travers les archives de Match...

Paris Match n°3234, 12 mai 2011

Ben Laden, The End

Par Marc Sich, avec nos envoyés spéciaux Régis Le Sommier et Olivier O’Mahony à Washington, Alfred de Montesquiou et Faisal Amin Khan au Pakistan. Enquête à Paris : Laure Hérissey, Raphaëlle Leyris, Ludovic Vigogne.

On ne verra sans doute jamais la photo d’Oussama Ben Laden mort. En revanche, Barack Obama a autorisé la diffusion d’autres documents, ceux qui montrent l’ennemi public n° 1 de l’Amérique comme un homme vieilli, reclus dans son domaine pakistanais d’Abbottabad, regardant sa propre image en boucle sur un téléviseur d’un autre âge. Une image bien loin de celle du chef de guerre défiant l’Occident, le maître d’œuvre des attentats du 11 septembre 2001, prêchant la violence au nom de Dieu tout- puissant. Cette image-là, les 25 membres du commando des Seals, l’escadron rouge de la Team 6, l’ont définitivement effacée dans la nuit du 1er au 2 mai, en prenant d’assaut sa résidence. L’opération, que Paris Match vous raconte, n’a duré que(...)


Lire la suite sur Paris Match