<p>Dans les archives de Match</p> - Le mystère de la tuerie de Chevaline

·2 min de lecture

Après le placement en garde à vue d’un homme dans l’affaire de la tuerie de Chevaline, retour sur les mystères de ce quadruple meurtre jamais élucidé... Avec Rétro Match, suivez l’actualité à travers les archives de Paris Match.

La tuerie de Chevaline pourrait-elle enfin livrer son mystère, dix ans après ? Un homme a été placé en garde à vue mercredi dans l'enquête sur ce quadruple meurtre survenu en 2012 en Haute-Savoie, et non élucidé à ce jour. Le 5 septembre 2012, un Britannique d'origine irakienne de 50 ans, Saad al-Hilli, son épouse de 47 ans et sa belle-mère de 74 ans avaient été retrouvés morts, avec plusieurs balles dans la tête, dans leur voiture sur une route de campagne près de Chevaline, non loin du lac d'Annecy. La fille ainée du couple al-Hilli, 7 ans, avait été grièvement blessée tandis que sa cadette, âgée de 4 ans, recroquevillée sous les jambes de sa mère, s'en était miraculeusement sortie indemne. Un cycliste de la région, Sylvain Mollier, 45 ans, probable victime collatérale, avait également été abattu.

Après des milliers d'heures d'enquête et d'auditions, des tonnes de documents épluchés et quatre interpellations, les enquêteurs ont mis au jour bien des secrets, sans pouvoir les relier à cette véritable exécution de sang froid. Vengeance familiale, vendetta, espionnage industriel... les pistes sont nombreuses, mais le mystère de ce quadruple meurtre demeure, et les deux orphelines du couple al-Hilli, aujourd'hui 16 ans et 13 ans, sont toujours sans réponse. En 2015, une longue enquête de notre reporter Emilie Blachère avait exploré les méandres de l’affaire de la tuerie de Chevaline…

Voici notre enquête consacrée à la tuerie de Chevaline, telle que publiée dans Paris Match en 2015.

Découvrez Rétro Match, l'actualité à travers les archives de Match...

Paris Match n°3459, 3 septembre 2015

Tuerie de Chevaline : La mystérieuse famille Al-Hilli

Par Émilie Blachère

Le 5 septembre 2012, les corps de Saad Al-Hilli, ingénieur(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles