<p>Dans les archives de Match</p> - Donald Rumsfeld, le faucon de W. Bush

·2 min de lecture

L'ancien chef du Pentagone Donald Rumsfeld est décédé à 88 ans. À la veille de la guerre d’Irak en 2003, notre magazine avait dressé le portrait du faucon de George W. Bush... Avec Rétro Match, suivez l’actualité à travers les archives de Paris Match.

Chef du Pentagone sous George W. Bush, homme des guerres d'Afghanistan et d'Irak, Donald Rumsfeld est décédé à 88 ans, a annoncé mercredi sa famille. Ancien pilote de l'aéronavale, Donald Rumsfeld a dirigé le Pentagone de 1975 à 1977, puis de 2001 à 2006. La première fois, il était le plus jeune ministre de la Défense, et à son retour en 2001, il était devenu le plus âgé à diriger le Pentagone.

Donald Rumsfeld avait conduit la guerre en Afghanistan à l'automne 2001, après les attentats du 11-Septembre, et avait été l'architecte de l'invasion de l'Irak en 2003. Le rapide renversement du régime des talibans en Afghanistan lui avait donné une forte stature au sein de l'administration Bush, mais sa réputation avait été ternie par les tortures dans la prison d'Abou Ghraib, révélées en photos en avril 2004. L'enlisement de l'armée américaine en Irak avait fini par lui coûter son poste, fin 2006.

À la veille de la guerre d’Irak en janvier 2003, au plus fort du bras de fer à l’Onu entre les Etats-Unis et la « vieille Europe » comme Rumsfeld l’avait surnommée avec provocation, le correspondant de Match en Amérique Romain Clergeat avait dressé le portrait de cet ancien champion de lutte qui avait servi sous Nixon, Ford et Reagan, avant de devenir le faucon de George W. Bush.

Voici le reportage consacré à Donald Rumsfeld, tel que publié dans Paris Match en 2003.

Découvrez Rétro Match, l'actualité à travers les archives de Match...

Paris Match n°2802, 30 janvier 2003

Donald Rumsfeld : si un homme incarne la ligne dure des Etats-Unis aujourd’hui, c'est lui

De notre correspondant aux Etats-Unis, Romain Clergeat

Donald Rumsfeld, le secrétaire américain à la Défense, qui nous a traités de “vieille Europe”, n’en est pas à son premier(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles