<p>Dans les archives de Match</p> - Dans les coulisses du 21 avril 2002

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Il y a 20 ans, nos reporters étaient avec Lionel Jospin, Jacques Chirac et Jean-Marie Le Pen pour le séisme du 21 avril, premier tour de la présidentielle 2002... Avec Rétro Match, suivez l’actualité à travers les archives de Paris Match.

Sur France 2, le jeune David Pujadas, au 20h depuis seulement un an, passe rapidement sur le nom de Jacques Chirac, vainqueur attendu de ce premier tour, pour s’empresser de donner l’autre qualifié : «Énorme surprise, Jean-Marie Le Pen semble devoir être le second…» Stupeur, ce 21 avril 2002 : pour la première fois sous la Ve République, le candidat de l'extrême-droite accède au second tour de la présidentielle. Lionel Jospin, Premier ministre et candidat du Parti socialiste, est relégué à la troisième place, victime de l'éparpillement des voix de gauche dans une farandole de candidatures plus ou moins pertinentes. Au long de cette journée historique, nos reporters étaient au plus près des trois principaux acteurs du séisme, dans les coulisses du 21 avril…

Voici les reportages consacrés au premier tour de la présidentielle du 21 avril 2002, tel que publié dans Paris Match à l'époque.

Découvrez Rétro Match, l'actualité à travers les archives de Match...

Paris Match n°2762, 2 mai 2002

Chirac, amère victoire

&#xab;La R&#xe9;publique bless&#xe9;e, Chirac face au chaos&#xbb; - Couverture de Paris Match n&#xb0;2762, 2 mai 2002.
«La République blessée, Chirac face au chaos» - Couverture de Paris Match n°2762, 2 mai 2002.

«La République blessée, Chirac face au chaos» - Couverture de Paris Match n°2762, 2 mai 2002. © Paris Match (...)
Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles